LES MANIPULATIONS DU COMMISSAIRE AUX LANGUES OFFICIELLES

Graham FraserLe Commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, a mis tout son poids pour angliciser davantage les Québécois lors de la conférence qu’il a prononcée à la Société Gatineau Monde  le mardi 19 mars à 19 h à la salle Jean-Despréz à Gatineau.

En réponse à une question posée, il a comparé le taux de bilinguisme des Anglo-Québécois à celui des francophones au Québec pour laisser entendre que ces derniers n’ont pas de leçon à faire aux premiers. Toute la manipulation du Commissaire est ici plus qu’évidente! Il faut comparer des comparables : les minorités entre elles et les majorités entre elles. 

Comparons donc le taux de bilinguisme de la minorité anglo-québécoise avec celui de la minorité franco-ontarienne et comparons aussi le taux de bilinguisme de la majorité francophone du Québec avec celui de la majorité anglophone de l’Ontario.

Ensemble de la population – Québec vs Ontario

Comparaison de la connaissance des langues par les deux minorités 

Connaissance de l’anglais par les Franco-Ontariens : 88,6 %
Connaissance du français par les Anglo-Québécois :  67,8 %
Écart  20,8 %

Comparaison de la connaissance des langues par les deux majorités 

Connaissance de l’anglais par les francophones du Québec : 38,3 %
Connaissance du français par les anglophones de l’Ontario : 8,0 %
Écart 30,3 %

                                                                                                                            

Chez les jeunes, pour le groupe des 25-44 ans, nous observons ce qui suit :

Comparaison de la connaissance des langues par les deux minorités 

Connaissance de l’anglais par les Franco-Ontariens : 94,5 %
Connaissance du français par les Anglo-Québécois : 76,9 %
Écart 17,6 %                                                                                                                           

Comparaison de la connaissance des langues par les deux majorités 

Connaissance de l’anglais par les francophones du Québec : 53,4 %
Connaissance du français par les anglophones de l’Ontario : 9,9 %
Écart 43,5 %                                                                                                                               

Ces chiffres, tout en rétablissant la vérité, viennent confirmer que les anglophones, qu’ils soient du Québec ou de l’Ontario, qu’ils soient majoritaires ou minoritaires, que ce soit pour l’ensemble de la population ou chez les jeunes, sont nettement moins bilingues que les francophones. Ils sont défrancisants ou si vous préférez anglicisants!

Au Québec, avec un taux d’anglicisation (érosion culturelle, américanisation, défrancisation, assimilation) de 53,4 % (soit plus de un sur deux) chez les jeunes francophones du Québec de 25 à 44 ans, du jamais vu ailleurs dans le monde, il y a lieu d’être inquiets pour l’avenir du français au Québec et en Amérique.

Nous invitons le Commissaire à plus d’honnêteté dans ses comparaisons!

Adresse utile :

Commissaire aux langues officielles
Commissaire.Commissioner@ocol-clo.gc.ca
information@ocol-clo.gc.ca