Gatineau encourage le non-apprentissage du français, l’unilinguisme anglais.

La photo ci-jointe en constitue un autre témoignage éloquent!

DOC112713-11272013155445-page-001

La Ville de Gatineau refuse de dire et d’indiquer qu’au Québec tout le monde est censé connaître le français (sinon l’apprendre). Pire, à sa façon, elle dit aux allophones et aux anglophones : « Vous n’avez pas besoin d’apprendre la langue commune d’usage public et la langue officielle du Québec, le français. Vous pouvez angliciser les établissements publics. »

 

La Ville de Gatineau applique ainsi tout son poids contre « l’instrument premier de la cohésion sociale du Québec  », instrument clairement défini dans la Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration aux articles suivants :

 

3. L’Administration privilégie l’unilinguisme français dans ses activités afin de bien marquer le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de l’Administration et de l’espace public ainsi que l’instrument premier de la cohésion sociale du Québec.-

6. De façon générale, l’Administration emploie exclusivement le français dans ses documents, ententes ou communications, quel qu’en soit le support.

11. Seule la version française d’un document d’information fait l’objet, au Québec, d’une diffusion par envoi anonyme, par publipostage ou par réponse électronique automatisée. À la demande d’une personne physique, une version dans une autre langue d’un tel document peut lui être transmise.

 

Adresses utiles :

Maire@gatineau.ca

Communications@gatineau.ca

2 commentaires

  1. Get a life.

  2. Faites une plainte à l’OQLF.

Les commentaires sont fermés pour cet article.