Francophobie : un centre commercial boycotté

Francophobie : un centre commercial boycotté

Des anglophones résidants de Dorval s’offusquent que le Québec soit français. Ils s’en prennent au service à la clientèle en français au Québec, plus précisément à Dorval, au centre commercial Fairview. Ils réclament l’anglicisation des établissements commerciaux.

Ce que n’a pas compris Murray Levine et ses quelques acolytes en appelant au boycottage du centre commercial, est que tout ce qui est en français au Québec s’adresse à tous et à toutes, puisque tout résidant doit connaître le français, sinon il est pressant qu’il l’apprenne! Ceci, en plus, est parfaitement conforme à la loi.

Refusant d’apprendre ou de parler le français, ces suprémacistes cherchent, par un système de pression, à imposer l’anglicisation systématique du Québec pour accommoder les 3 % de la population québécoise unilingue anglaise. Qu’attendent-ils? Ils ont pourtant le droit et le devoir d’apprendre le français.

Impératif français encourage la clientèle à suivre cette situation de près et à exiger du centre commercial Fairview qu’il accélère ses bonnes pratiques commerciales dans tous ses magasins. Quant à nous, nous encourageons tous les résidants du Québec de s’assurer que le français est partout et en tout temps, sans exception la langue d’usage public au Québec et aussi de partager et diffuser ce message :

Au Québec, c’est en français que ça se passe!

L’économie et la nation québécoises n’ont pas à subir ce type de pression défrancisante!

Adresses utiles :

Information générale
dacostat@cadillacfairview.com

Christian Vezina
Directeur général
(514) 695-1133
christian.vezina@cadillacfairview.com

Tina Da Costa
Directrice du marketing
(514) 695-1133
tina.dacosta@cadillacfairview.com

Mathieu Demers
Directeur, Exploitation
(514) 695-1133
mathieu.demers@cadillacfairview.com

Dennis Leon
Directeur de la sécurité
(514) 695-1133
dennis.leon@cadillacfairview.com

Sylvie Plourde
Directrice principale de la location
(514) 353-4411
sylvie.plourde@cadillacfairview.com

Source :
Jean-Paul Perreault
Président d’Impératif français

2 commentaires

  1. « Refusant d’apprendre ou de parler le français, ces suprémacistes cherchent, par un système de pression, à imposer l’anglicisation systématique du Québec pour accommoder les 3 % de la population québécoise unilingue anglaise. Qu’attendent-ils? Ils ont pourtant le droit et le devoir d’apprendre le français. »

    …vous êtes Une gang de menteurs

    http://nodogsoranglophones.blogspot.ca/2013/12/activist-knocks-french-language.html

    • Ce commentaire a été modéré.

Les commentaires sont fermés pour cet article.