DÉFENSE NATIONALE ET FORCES CANADIENNES

Honteux! Des militaires québécois des forces canadiennes s’écrasent (de surcroît, par pétition publique; voir ci-dessous) et refusent de réclamer le respect de leur droit d’envoyer leurs enfants dans des écoles françaises au Québec et partout ailleurs au Canada (et à l’étranger). Ils réclament une « exemption »!

Au lieu d’ajouter leur voix en faveur du respect inconditionnel de leurs droits au Québec et aussi en faveur des demandes légitimes des francophones hors Québec pour des écoles françaises et la gestion entière de celles-ci, ils préfèrent s’écraser, abandonner leurs droits et se soumettre, eux et leurs enfants, à la culture anglicisante et agressante de la Défense nationale et des Forces canadiennes.

Saviez-vous que le ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes fait, chaque année, partie du peloton des organismes fédéraux qui sont l’objet du plus grand nombre de plaintes pour abus, délinquance et illégalité dans le domaine du respect des droits des francophones? Le Commissariat aux langues officielles ne cesse de le répéter dans ses rapports annuels.

Dans les Forces canadiennes, la pression contre la langue française, la francophonie et le Québec est à ce point intense que certains vont même jusqu’à réclamer par pétition des exemptions au respect de leurs droits fondamentaux!

Ce profil typiquement « gouvernement canadien » et « Défense nationale » est révoltant!  

Adresses utiles :

Peter MacKay
Peter MacKay
Ministre de la Défense nationale
peter.mackay@parl.gc.ca

Diane De Courcy
Madame Diane De Courcy
Ministre responsable de la Charte de la langue française
cabinet@micc.gouv.qc.ca

Chapitre Fort St-Jean

10030 Michel Reid (CMR 69-74)
VP Communications /VP aux Communications
Fort Saint-Jean Branch / Chapitre Fort Saint-Jean
RMCs Club / Club des CMR
michel.reid@infoteck.qc.ca 

****************

Madame, Monsieur,

Pour votre information, lire le courriel ci-dessous que je viens de recevoir. Il était pourtant destiné à une dénommée Chantal Archambault.

Fini la francophonie “coast to coast”. Les militaires francophones qui servent hors Québec sont invités à envoyer leurs enfants à l’école anglophone afin de leur éviter les changements de régime linguistique lors de leur transfert. Si les militaires anglophones étaient placés dans la même situation quelle serait leur réaction? Décidément, ce pays n’est pas le nôtre et la langue française y est bien mal servie. Pour l’avoir vécu pendant des années, le secteur militaire canadien est un milieu d’anglicisation. Si c’est cela servir son pays, non merci.

Denis Turcotte

Un ancien militaire


From: Chapitre Fort Saint-Jean
Sent: Friday, March 08, 2013 9:29 AM
To: Archambault, Chantal

Subject: CHAPITRE FORT SAINT-JEAN – LOI/BILL 14 – QUÉBEC

(English text follows)

ENJEU : La loi 101 du Québec stipule que les parents francophones vivant au Québec doivent (sauf exception) envoyer leurs enfants à l’école francophone. Une de ces exceptions porte sur les enfants de familles militaires francophones. En effet, un article de la loi exempt ces derniers, en reconnaissance du fait que:

-Avec de fréquentes mutations hors Québec en des lieux n’offrant pas d’école francophone, plusieurs parents militaires francophones n’ont parfois pas le choix d’inscrire leurs enfants à l’école anglophone, et

-Constamment basculer entre l’école francophone et l’école anglophone peut avoir un effet perturbateur sur l’élève, et n’est pas dans son meilleur intérêt.

Le gouvernement du parti Québécois entend moderniser la Loi 101 par le biais de la Loi 14. Entre autres changements, la Loi 14 abrogerait l’article qui exempte les enfants de familles militaires francophones. Ironiquement, c’est le gouvernement de René Lévesque qui avait instauré cette exemption dans les années 1970.

Des militaires, accompagnés de civils qui soutiennent leur cause, ont choisi de se prévaloir du processus offert par l’Assemblée Nationale de faire pétition auprès du Gouvernement, en vue de convaincre (ou de politiquement contraindre) le Gouvernement de reculer sur cet aspect. Voici le lien vers la pétition:

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3565/index.html

Le Chapitre Fort Saint-Jean encourage les Anciens du CMR Saint-Jean (et par extension leur conjoint-e, leur famille, leurs voisins, leurs amis, etc.) à considérer appuyer cette pétition.

——————

ISSUE:  Québec law, in this case Bill 101, requires French-speaking Canadians living in the province of Québec to (with a few exceptions) send their children to French-speaking schools. One of those exceptions deals with the children of French-speaking military families. A clause in Bill 101 exempts them, recognizing that:

-with frequent postings to regions outside Québec where there are no French-speaking schools, French-speaking military parents sometimes have no choice but to send their children to English-speaking schools, and,

-alternating back and forth between English- and French-speaking schools is potentially disruptive for the student and not in the student’s best interest.

The present Parti Québécois Government wishes to modernize Bill 101 through Bill 14. Among other changes to Bill 101, the Government intends to rescind the exemption afforded to children of French-speaking military families. Ironically it is the René Lévesque government during the 1970s that instituted this exemption.

Military personnel, as well as many in civilian life wishing the Forces well, have decided to use the process offered by the Québec National Assembly to petition the Government, to convince (or politically compel) the Government to back off. Here is the link to the petition:

https://www.assnat.qc.ca/en/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3565/index.html

The Fort Saint-Jean Chapter encourages all ex-cadets members (and through them their spouse, their family, their friends, their neighbours, etc.) to consider supporting this petition.

10030 Michel Reid (CMR 69-74)
VP Communications /VP aux Communications
Fort Saint-Jean Branch / Chapitre Fort Saint-Jean
RMCs Club / Club des CMR
michel.reid@infoteck.qc.ca  | Cel: 514-884-6775

Facebook: Chapitre « Fort St-Jean » Branch

Chapitre Fort St-Jean