Création d’une nouvelle municipalité bilingue à la Baie-James

Les craintes se confirment

Les inquiétudes exprimées par plusieurs personnes et groupes comme Impératif français à l’été 2012, alors que le gouvernement Charest annonçait la création pour le 1e janvier 2014 d’une nouvelle municipalité bilingue au Nord-du-Québec, en remplacement de la Municipalité de Baie-James, se concrétisent au détriment de la langue française. Cette initiative libérale d’anglicisation, cautionnée par le gouvernement Marois, a été mise de l’avant pour gagner l’appui des Anglo-Cris au défunt Plan Nord.

Deux annonces bilingues publiées récemment dans le journal La Sentinelle de Chibougamau démontrent que malgré l’assurance du gouvernement Marois que la langue de travail serait le français au sein de cette municipalité (http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201305/24/01-4654234-gouvernement-de-la-baie-james-le-francais-decrete-langue-de-travail.php), l’anglais y aura en réalité une place égale à la langue officielle du Québec, comme c’est le cas au sein du gouvernement du Canada.

L’appel de candidature bilingue pour le poste de directeur général adjoint banalise la connaissance du français dans une municipalité dont le fonctionnement est actuellement à 100% en français.

http://virtuel.lasentinelle.canoe.ca/doc/hebdo_la-sentinelle/20131127sentinelle/2013112501/#22

http://virtuel.lasentinelle.canoe.ca/doc/hebdo_la-sentinelle/20131204sentinelle/2013120201/?referrer=http%3A//www.lasentinelle.ca/#24

 

Sur le même sujet :

Le gouvernement libéral de Jean Charest crée un dangereux précédent linguistique

http://www.imperatif-francais.org/s1-articles/c112-2012/baie-james/

 

Jean Charest a assuré qu’au sein du futur gouvernement régional de la Baie-James, le français ne serait pas négligé en matière de langue de travail

http://www.imperatif-francais.org/s1-articles/c112-2012/plan-nord/

Étiquettes: