CAMPAGNE DE SALISSAGE OU EXCÈS DE ZÈLE?

L’Office québécois de la langue française est à nouveau accusé d’excès de zèle. Cette fois, c’est le Caffè in Gamba, à Montréal, qui est traîné devant les tribunaux pour avoir orthographié son nom à l’italienne. Après le « Pastagate », est-on en train d’assister au « Caffègate »?

Écoutez l’entrevue de M. Perreault par M. Désautels