ANGLAIS INTENSIF

Depuis février 2012, Impératif français s’est appliqué à dénoncer ouvertement la décision du gouvernement Charest d’instaurer l’anglais intensif en 6e année du primaire. Selon Impératif français, cette décision ne reposait sur aucune étude sérieuse et touchait tous les élèves du primaire, alors que certains vivent dans des milieux linguistiques vulnérables où l’anglais est omniprésent et épouse des formes toujours plus attrayantes auprès des jeunes, et ce, dans une société où la connaissance de l’anglais est déjà parmi les plus élevées au monde.

Aujourd’hui, en 2013, Impératif français s’insurge contre la décision du gouvernement Marois de déléguer aux conseils d’établissements des écoles du Québec la responsabilité d’américaniser et d’angliciser la jeunesse québécoise en leur laissant le libre-choix d’implanter ou non l’enseignement de l’anglais intensif à la fin du cycle du primaire. Remettre entre les mains de ces conseils une décision aussi stratégique, avant même de connaître les résultats de l’étude que la ministre de l’Éducation, Marie Malavoy, a commandée à l’École nationale d’administration publique (ENAP), révèle un manque flagrant de jugement et de discernement en matière linguistique.  

Impératif français n’est pas seul à faire des mises en garde quant à l’enseignement intensif de l’anglais. En effet, lors du Forum mondial de la langue française, à l’été 2012, Claude Hagège, linguiste mondialement reconnu pour son plaidoyer en faveur de l’enseignement des langues secondes, a estimé néanmoins que « compte tenu des menaces spécifiques que l’anglais fait peser sur le Québec, celui-ci ne devrait pas être enseigné trop tôt ». Autrement dit, les jeunes du Québec devraient expérimenter notre culture québécoise de langue française avant de se tourner, de façon intensive, vers d’autres horizons linguistiques.

Impératif français dira toujours non aux choix électoralistes d’un gouvernement qui le conduisent à adopter des politiques assimilatrices, notamment à l’égard à la jeunesse québécoise.

Adresses utiles :

Marie Malavoy
Marie Malavoy
Ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport
ministre@mels.gouv.qc.ca

Diane De Courcy
Diane De Courcy
Ministre responsable de la Charte de la langue française
cabinet@micc.gouv.qc.ca