UN CHOIX HOSTILE!

Les organismes, sociétés d’État, bureaux de gouvernement, professionnels ou entreprises qui refusent de participer à la protection et à la promotion du français au Québec en bilinguisant (anglicisant) l’accueil, le service ou leurs publicités et en s’appuyant sur la Charte de la langue française pour le faire font ni plus ni moins que de la manipulation juridique puisque rien, mais absolument rien dans la Charte, ne les y oblige.

Pourtant, un service fourni uniquement en français, en plus d’être parfaitement légal, est inclusif, respectueux et apprécié puisque tout ce qui est en français seulement au Québec s’adresse à tout le monde!

En choisissant d’angliciser leurs pratiques, ces organismes, sociétés d’État, bureaux de gouvernement, professionnels ou entreprises font un choix de gestion délibérément hostile à l’endroit de l’environnement politique et culturel québécois.

À vous de leur dire!