UN AUTRE CONGRÈS « IN ENGLISH »

Le Congrès géospatial international 2012 qui aura lieu au Centre des congrès de Québec du 14 au 17 mai 2012 lance un Appel à soumissions : résumés et articles uniquement en anglais! C’est le Maire Labeaume qui doit se réjouir de voir sa ville accueillir une autre activité qui exclut le français!

Il y a fort à parier que les présentations et interventions qui se feront surtout ou en partie en anglais. Comme le dit le proverbe, « Dis-moi qui tu invites, je te dirai qui tu reçois! » À nulle part n’est-il question de service de traduction simultanée vers le français pour les présentations en anglais et vers l’anglais, pour les présentations en français! Vérification faite, ce service serait présent, mais de façon limitée!

Nous serions en droit de croire que nos gouvernements et nos sociétés d’État, dont les revenus proviennent de nos impôts et de nos taxes, exigeraient, avant de commanditer un congrès qui, de surcroît, se déroule dans la capitale nationale du Québec, que celui-ci offre l’ensemble de ses services en français. Faux! Détrompez-vous, c’est à coût de millions qu’ils financent la banalisation et l’exclusion de la langue du Québec, une grande langue internationale, notre langue, le français!  

À la page http://www.geoide.ulaval.ca/prospectus-des-commanditaires-et-exposants.aspx, vous trouverez les noms des commanditaires parmi lesquels figurent dans la catégorie « partenaires Or » le gouvernement du Québec et celui du Canada, et dans les « partenaires Argent », Hydro-Québec – ce nom vous rappelle-t-il quelque chose?

Vous désirez connaître les noms des membres du conseil d’administration qui autorisent et encouragent ces pratiques d’exclusion et discrimination. Il suffit de vous rendre à http://www.geoide.ulaval.ca/conseil-administration.aspx

L’Université Laval, première université de langue française en terre d’Amérique, mais en voie d’anglicisation, participe, comme en témoigne la page http://www.geoide.ulaval.ca/appels.aspx, à cette marginalisation de la francophonie et de la diversité linguistique mondiale. Le Réseau GEOIDE a son siège social au local 2306 du Pavillon Casault de l’Université Laval; ses autres coordonnées sont : tél.: 418-656-2283, téléc.: 418-656-2611 et courriel : info@geoide.ulaval.ca. Monsieur Nicholas Chrisman (tél.: 418 656-5746, Nicholas.Chrisman@geoide.ulaval.ca) en est le directeur scientifique.

Impératif français
Recherche et communications