STM : AU QUÉBEC, ÇA SE PASSE EN FRANÇAIS!

STMMadame,
marianne.rouette@stm.info
c.c. michel.labrecque@stm.info

Je me permets de vous écrire car j’ai lu avec intérêt l’article suivant relatif à l’affiche présentée par un employé de la STM à la station Villa-Maria : http://www.journaldemontreal.com/2012/10/04/jugee-discriminatoire-par-la-stm

Je suis cependant scandalisé par le fait que cela soit jugé discriminatoire par la STM. En effet, contrairement à ce que vous affirmez, cet employé n’affiche aucunement ses couleurs politiques mais ne fait que rappeler une réalité sociale et juridique, à savoir que le français est la langue officielle et commune du Québec et que, par conséquent, les clients de la STM doivent tant que faire se peut s’adresser à cet employé en français. D’autant plus que, comme vous le rappelez dans l’article, cet employé n’est pas censé connaître une autre langue que le français. Le vrai problème n’est donc pas cette affiche mais bien l’arrogance des anglophones, dont beaucoup s’adressent en anglais à cet employé, dont on peut comprendre par conséquent la frustation. En effet, le français étant la langue officielle et commune du Québec, tous les citoyens québécois doivent donc s’adresser en français aux employés de la STM. Ce que ne font malheureusement pas de nombreux anglophones de Westmount ou d’Hampstead, ce qui est scandaleux. La STM a donc le devoir de réagir, mais pas en sanctionnant cet employé, dont l’initiative révèle un vrai problème, mais en rappelant publiquement que les citoyens québécois doivent s’adresser en français aux employés de la STM. S’adresser à eux en anglais est d’autant plus déplacé que les demandes des clients sont en général basiques et ne demandent donc pas une grande maîtrise de la langue.

Bien à vous
Daniel De Poli