RAMQ : DES SERVICES EN FRANÇAIS POUR TOUT LE MONDE

Impératif français répond à l’article suivant de La Presse : http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/201207/18/01-4556990-difficile-detre-servi-en-anglais-a-la-ramq.php

Tout le monde est censé parler français au Québec.

En plus d’être la langue nationale, le français est aussi la langue commune d’usage public au Québec.

Il est donc tout à fait normal que l’accueil et le service s’y fassent en français. Ce qui n’exclut pas de pouvoir les offrir, si disponibles, dans une autre langue, mais uniquement sur demande. Il ne peut y avoir d’obligation à ce sujet.

La seule obligation dans ce domaine est la suivante : il appartient à ceux et à celles qui vivent au Québec de parler français, sinon de l’apprendre. La connaissance du français leur garantit une intégration linguistique optimale à la société civile sans avoir à exiger des mesures anglicisantes discriminatoires.

Au lieu de réclamer la bilinguisation systématique des établissements publics québécois, les organismes de promotion de l’anglicisation du Québec devraient plutôt s’assurer que les anglophones qui n’ont pas encore appris le français l’apprennent afin de bénéficier sans difficulté et sans délai de tous les services et avantages d’une société accueillante qui a le français comme langue d’usage public commune.

Adresses utiles :

Yves Bolduc
Yves Bolduc
Ministre de la Santé et des Services sociaux
ministre@msss.gouv.qc.ca

Christine St-Pierre
Christine St-Pierre
Ministre responsable de la Charte de la langue française
ministre@mcccf.gouv.qc.ca

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
www.imperatif-francais.org