MONTRÉAL, 2e PLUS GRANDE VILLE FRANÇAISE

Extrait du blogue de Jean-François Lisée à www.lactualite.com/lisee

Le chiffre est massif. Et il vient d’une source sûre. Appelés à déclarer s’ils sont en accord avec la phrase “je n’ai jamais entendu autant parler anglais à Montréal“, 70% des francophones disent OUI. (Même le quart des anglophones et 29% des allophones sont d’accord!) Autre révélation:

36%

Plus du tiers des francophones (36%) affirment qu’il “est difficile de se faire servir en français à Montréal“. Imaginez, un sur trois, dans une ville francophone ou les anglophones affirment à 80% pouvoir tenir une conversation significative en français. C’est quand même bizarre!

Shocking! Ces données viennent d’un sondage commandé à Léger par le très fédéraliste directeur de l’Association d’études canadiennes Jack Jedwab, et payé par… The Gazette, pour démontrer combien le sondage de L’actualité sur les Anglos était — comment dire? — excessif!

La suite : http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/francos-on-na-jamais-tant-entendu-parler-anglais-a-mtl/12397/#more-12397