MANIPULATION DE L’INSTITUT FRASER

Impératif français dénonce la manipulation de l’Institut Fraser

Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, dénonce la manipulation d’un rapport de l’Institut Fraser* qui, dans une étude unilingue anglaise sur « le bilinguisme » au Canada! intitulée Official Language Policies of the Canadian Provinces Costs and Benefits, chiffre les services à la minorité de langue anglaise du Québec à 50 millions de dollars, la somme la plus faible, selon le rapport, versée aux minorités de langues officielles au Canada. Les auteurs de ce rapport sont Olivier Coche, François Vaillancourt, Marc Antoine Cadieux et Jamie Lee Ronson.

« C’est une véritable mascarade, explique M. Perreault. À elles seules, les trois universités anglophones du Québec, McGill, Concordia et Bishop, profitent d’un financement de près de 1,7 milliard de dollars, et on ne parle même pas ici du futur méga-hôpital de langue anglaise qui coûtera un peu moins de 2 milliards de dollars. Cette étude constitue de la pure propagande anti-francophone. »

L’Institut Fraser se discrédite! Nous savons tous que la communauté anglophone du Québec est de loin la minorité la plus financée au Canada tandis que les francophones hors Québec ne reçoivent que des miettes. Résultats des politiques et pratiques linguistiques anglicisantes des gouvernements fédéral, québécois et municipaux du Québec, la communauté anglophone voit son importance augmenter de près de 30 % grâce à l’assimilation des francophones et des allophones alors que hors Québec, l’érosion de la francophonie est évaluée à plus de 38 %. Fraser, ce n’est pas sérieux!

« Si on se concentre seulement sur les universités, on constate à quel point les anglophones du Québec sont sur-financés totalement par rapport aux francophones du reste du Canada (et même du Québec). L’ensemble du financement universitaire consacré aux francophones hors Québec atteint près de 480 millions de dollars par année tandis que les trois universités de langue anglaise au Québec disposent d’un budget d’un peu moins de 1,7 milliard de dollars! », explique M. Perreault.

Impératif français croit que de telles études tendancieuses cherchent à affaiblir la minorité francophone hors Québec de même que le statut du français en tant que langue officielle et commune au Québec et au Canada.

Mouvement Impératif français
www.imperatif-francais.org

* L’Institut Fraser fait appel en français, dans la version française de son site Web, à la générosité des citoyens, commanditaires et partenaires bien que la plupart de ses rapports et études, incluant même son rapport annuel, son rapport sur le « bilinguisme » au Canada, ne soient disponibles qu’en anglais!