L’ESTRIE S’ANGLICISE ?

D’après les données linguistiques du recensement de 2011 publiées hier, les unilingues anglophones sont en augmentation de 67% depuis 2006 à Cowansville. (…)

Pour ce qui est de la langue de Shakespeare, Cowansville détonne d’ailleurs par sa tendance à contre-courant dans la région. D’après les données linguistiques du recensement de 2011 publiées hier, les unilingues anglophones sont en augmentation de 67% depuis 2006. Là où en 2006, 455 personnes sur 11 610 habitants ne connaissaient que l’anglais parmi les langues officielles du Canada, il y a aujourd’hui dans la ville 760 unilingues anglophones sur 12 150 habitants. En tout, le français a perdu 2,39% de locuteurs parmi la population de Cowansville.

Il n’y a cependant pas qu’à Cowansville que le français recule. La tendance qui frappe la ville de la MRC Brome-Missisquoi est celle du Canada tout entier, qui a perdu 0,6% de ses locuteurs francophones en 5 ans.

La suite : http://www.lapresse.ca/la-voix-de-lest/actualites/201210/24/01-4586741-cowansville-mouton-noir-de-la-langue.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4586594_article_POS4