LEADER MONDIAL DANONE

Le leader mondial du yaourt a été condamné par le TGI de Vienne pour ne pas avoir traduit en français un document à usage interne. Une décision qui inquiète les autres multinationales françaises.

http://www.challenges.fr/entreprise/20120719.CHA9148/danone-condamne-a-travailler-en-francais.html


C’est une décision de justice qui pourrait perturber les pratiques quotidiennes de bon nombre d’entreprises. Le Tribunal de grande instance de Vienne (Isère), saisi par la CGT, le CHSCT et le comité d’établissement de l’usine Danone de Saint-Just Chaleyssin, a contraint le fabricant de yaourts à traduire en français la version anglaise du logiciel de gestion utilisé en interne.

C’est la juste application de la loi du 4 aout 1994, dite loi Toubon, destinée à protéger la langue française de l’utilisation grandissante de l’anglais. Le groupe Danone qui pensait avoir fait le nécessaire en imprimant un mode d’emploi du logiciel en français, dispose de six mois pour procéder aux changements avec une astreinte de 1.000 euros par jour de retard.

Le tribunal affirme ainsi, que la langue de travail en France est le français et que l’on ne peut exiger des salariés qu’ils utilisent indifféremment l’anglais sur certains postes ou certaines tâches.

L’affaire est loin d’être anecdotique car il s’agit d’un logiciel utilisé dans l’ensemble des sites de Danone. Un changement dans cette usine qui produit des Danette a donc des conséquences et un coût étendus à l’échelle du groupe.

Beaucoup d’ERP ne sont plus qu’en anglais

Mais le retentissement de ce jugement pourrait être plus grand encore.

Car une majorité des grandes entreprises françaises utilisent aujourd’hui des progiciels de gestion intégrés, appelés ERP (pour Enterprise Ressource Planning) en bon français, proposés par des éditeurs tels que SAP ou Oracle. Ces outils qui permettent de réaliser d’énormes progrès d’efficacité et de productivité sont devenus vitaux pour les entreprises et sont presque toujours installés en anglais, permettant aux grands groupes d’unifier les méthodes de rapport et de contrôle de leurs différentes filiales.

« L’instauration ou le changement d’un ERP est une opération réputée difficile et périlleuse pour une entreprise, souligne un expert, s’il devenait obligatoire de passer au français à 100%, ce serait un petit séisme et sans doute une aubaine pour les sociétés de conseils en informatique ». L’ERP de Danone est une version personnalisée de SAP baptisée Themis et installée par Accenture dans 40 sites Danone depuis 2002. Le directeur du site n’a pas exclu de faire appel de la décision du TGI de Vienne. Un arrêt d’une cour d’appel aurait un plus grand impact jurisprudentiel. Nul doute que ce dossier sera suivi de près par des milliers de chefs d’entreprises.