LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LA LANGUE FRANÇAISE!

Le député Jacques Myard m’a transmis ce communiqué. Les francophones apprécieront, ainsi que toutes les personnes ayant en partage une langue qui n’est pas l’anglais en Europe. Nous le savions certes déjà, mais il n’est pas négligeable qu’un député le rappelle, afin de nous sortir la tête de l’eau, qu’importe l’étiquette.

Message du : 18/11/2012 16:01

De : « Jacques MYARD  » <jmyard@club-internet.fr>
A : Cédric Laudet
Sujet : LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LA LANGUE FRANÇAISE !

COMMUNIQUE DE PRESSE
de Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République

Le 18 Novembre 2012

A/S : LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LA LANGUE FRANÇAISE !

Vous trouverz ci-après la question écrite de Jacques Myard sur la situation catastrophique de la langue française dans les institutions européennes, et qui se dégrade constamment ! Il est urgent de réagir et au besoin de couper les crédits à cette machine à angliciser !

Ministère interrogé : PMI – Premier ministre
Question n° 46-00270 : du :date non fixée

M. Jacques Myard appelle l’attention de M. le Premier ministre sur la situation de la langue française dans les institutions de l’Union européenne. A l’évidence, cette situation se dégrade rapidement : lors d’une simple visite des immeubles de la Commission, chacun peut constater que l’ensemble des affiches ou visuels vantant l’action de la Commission est exclusivement en langue anglaise. Les documents de travail, les publications des directions de la Commission ainsi que de ses agences, ne sont disponibles qu’en langue anglaise. Cette situation est particulièrement préoccupante et est directement contraire aux règles linguistiques de l’Union européenne, fondée sur l’égalité linguistique et le respect du statut des langues de travail au rang desquels figure le français. Elle est aussi directement contraire à nos intérêts dont l’emploi de notre langue est un élément essentiel. La Commission européenne est devenue une machine à angliciser. Il lui demande, en conséquence, quelles actions vigoureuses il entend mener pour mettre fin à cette situation scandaleuse, totalement préjudiciable à nos intérêts et dont la poursuite va inévitablement provoquer de violentes querelles linguistiques et mettre en péril l’existence même de la coopération européenne.

Jacques Myard
jmyard@club-internet.fr