« SONDAGE SUR L’ANGLAIS INTENSIF POUR TOUS LES ÉLÈVES »

Le ministère de l’Éducation du Québec s’apprêterait à pousser encore plus loin la défrancisation de notre système scolaire par la diminution du nombre d’heures d’enseignement en français dans les écoles québécoises pour faire de la place à l’anglais, s’il faut en croire la lettre ci-dessous de l’école Saint-Antoine de Sherbrooke, où il est écrit : « Le ministère de l’Éducation du Québec nous a présenté un projet d’anglais intensif pour tous. » Toujours selon cette lettre, l’anglicisation « intensive » des élèves commencerait en 5e année pour se poursuivre en 6e année.

Cette lettre sur le projet du ministère de l’Éducation adressée aux parents est titrée « Sondage sur l’anglais intensif pour tous les élèves ».

Puisqu’il s’agit d’un sondage, certains voudront sûrement communiquer leurs commentaires sur la défrancisation des écoles québécoises à la ministre de l’Éducation, madame Marie Malavoy, à l’adresse ministre@mels.gouv.qc.ca, à la ministre responsable de la Charte de la langue française, madame Diane De Courcy,  à l’adresse cabinet@micc.gouv.qc.ca, et à l’école Saint-Antoine à l’adresse SaintAntoine@csrs.qc.ca qui est à l’origine de ce sondage.

7845-Sondage_Page_2

7845-Sondage_Page_1