HOLLANDE, LE SEUL CHEF D’ÉTAT

« Friendly ou non, Hollande est le seul chef de l’Etat qui s’est adressé à Obama dans sa propre langue ».

Déclaration de Giorgio Pagano, Secrétaire de l’Association Radicale « Espéranto ».

« Tous les médias, italiens et étrangers, ont eu hâte de montrer du doigt l’énormité linguistique d’Hollande qui, en signant sa lettre pour féliciter Obama de sa victoire électorale, l’a salué en anglais avec un improbable “friendly” au lieu du plus opportun “friendly greetings”.

Mais en regardant le doigt personne, même en France, ne s’est aperçu de la lune … et notamment que François Hollande a été un des rares, si non le seul chef d’État qui s’est adressé au réélu président des États-Unis dans sa propre langue maternelle, le français, en laissant la traduction à la diplomatie”.

C’est le commentaire de Giorgio Pagano, Secrétaire de l’Association Radicale Esperanto et membre du Sénat du Parti radical Transnational Nonviolent et Transparti, à propos de la tempête médiatique suscitée par l’erreur du Prèsident Français dans sa lettre de congratulation à Barack Obama.

Bureau de presse ERA ONLUS
ufficiostampa.era@gmail.com

00393496477334

« Esperanto » Radikala Asocio
www.democrazialinguistica.it
www.linguisticdemocracy.org
www.lingvademokratio.org