HÉC MONTRÉAL : UNE MAÎTRISE 100 % EN ANGLAIS

HEC Montréal souhaite ainsi attirer plus d’étudiants étrangers

Extrait du journal Le Devoir à http://www.ledevoir.com/societe/education/343341/une-maitrise-100-en-anglais

L’École des hautes études commerciales (HEC) offrira dès septembre une maîtrise totalement en anglais. Existant déjà en français sous l’appellation «maîtrise ès sciences en logistique», une mouture de ce programme de 2e cycle sera désormais offerte uniquement en anglais à quelque 30 nouveaux étudiants sous le nom «Global Supply Chain Management».

«L’offrir en anglais, ça risque d’attirer plus d’étudiants étrangers. Il y a beaucoup de demandes venant de Chine et d’Inde. Ce n’est pas inintéressant, ça nous crée une belle diversité à l’intérieur de l’école», a expliqué Kathleen Grant, directrice des communications aux HEC.

Cette nouvelle maîtrise en anglais, qui s’ajoute au MBA 100 % anglais déjà existant, permettra chaque année à une centaine d’étudiants de décrocher un diplôme universitaire sans avoir suivi un seul cours en français. (…)

Cette place croissante accordée à l’anglais ne surprend guère Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français, mais elle le déçoit. «Quand on voit que ces établissements, qui ont une charte de langue française, anglicisent des programmes, c’est un détournement de mission qui se fait le plus souvent par la porte d’en arrière», a-t-il indiqué.

Il souligne qu’il reçoit régulièrement des plaintes d’étudiants étrangers qui s’étonnent de ce que les cours ou le matériel pédagogique ne soient qu’en anglais. Et selon lui, l’argument selon lequel l’anglais serait la langue des affaires est fallacieux et ne doit pas motiver de changements dans l’offre de cours des universités. «Nos universités devraient être au service d’un marché du travail en français et en faire la promotion», a-t-il dit. «Cela ne veut pas dire de ne pas apprendre l’anglais.»

Rien n’empêche HEC Montréal de s’appeler «HEC Business School» et de prendre un virage à 100 % anglais, reconnaît Mme Grant. Mais cela n’est pas du tout dans l’intérêt de l’école, assure-t-elle. Et s’il est vrai que les politiques linguistiques des établissements d’enseignement n’ont pas force de loi, on rappelle que celle de HEC énonce une position claire dans sa déclaration, à l’article 1: «HEC Montréal est une grande école de gestion de langue française, à rayonnement international.»

Note d’Impératif français :

Certaines universités auraient avantage à s’inspirer de l’Université du Québec en Outaouais qui a choisi de respecter sa charte en français et a aboli tous les programmes d’études en anglais.

Adresse utile :

Patry, Michel(Spécialités) – michel.patry@hec.ca
– Cabinet du directeur
– Directeur de l’École – Bureau: 5.410A

Téléphone:   
Secrétariat:  
Télécopieur: 

514 / 340-6300
514 / 340-6301
514 / 340-6314