FORUM MONDIAL DE LA LANGUE FRANÇAISE

Impératif françaisLes chemins empruntés par Impératif français, depuis plus de 35 ans, pour promouvoir et défendre la langue française, d’abord en Outaouais, au Québec et ailleurs au Canada, se sont élargis depuis nombre d’années et ont croisé ceux de tous les peuples francophones et francophiles ayant à cœur la survie et l’enracinement du français partout dans le monde.

FrancophonieAux participantes et participants du premier Forum mondial de la langue française, initiative de l’Organisation internationale de la francophonie, qui se tiendra du 2 au 6 juillet 2012 à Québec, le président d’Impératif français, M. Jean-Paul Perreault, souhaite la plus chaleureuse des bienvenues en terre d’Amérique française. En outre, Impératif français désire contribuer aux échanges et réflexions au cœur de ce grand rassemblement sur l’avenir de notre langue en partage, avec 220 millions de francophones, en fournissant un éclairage cru de la situation du français au Québec. Pourquoi cru, parce que bien que le français soit la langue officielle du Québec depuis 1974, que la Charte de la langue française, mieux connue sous le vocable de la loi 101, ait été adoptée il y a maintenant 35 ans, les phénomènes d’anglicisation et de bilinguisation à Montréal et ailleurs au Québec sont réels et documentés. Au cours du seul mois de juin 2012, des études de l’Office québécois de la langue française dévoilaient des faits extrêmement troublants quant à la place du français dans les commerces de Montréal, un sondage du Conseil supérieur de la langue française révélait qu’une majorité de Québécoises et de Québécois placent le français et l’anglais sur un pied d’égalité comme langue de travail et, enfin, une enquête menée par ce même conseil auprès de jeunes du Québec illustrait le déchirement profond qu’éprouvent ces jeunes entre leurs désirs individuels de maîtriser l’anglais et leur adhésion à la défense collective du français.

Ces quelques données dressent certes un portrait incomplet de la situation du français au Québec et ailleurs dans le monde, mais associées à celles qui seront fournies par des représentantes et des représentants des cinq continents, elles serviront à alimenter les discussions autour des thèmes du Forum. Ces thèmes touchent toutes les facettes de la vie en français et Impératif français les explore d’une manière ou d’une autre au fil des ans. Toutefois, à propos du thème de la diversité linguistique, Impératif français, bien que conscient de la richesse de l’ouverture aux autres langues, ne peut passer sous silence que la cohabitation du français et de l’anglais au Canada ne s’insère pas dans un cadre de véritable diversité linguistique, puisque la domination de la langue anglaise a entraîné et entraîne toujours l’éradication de communautés francophones au Canada par une assimilation lente et certaine.

À l’ère des technologies de l’information et de la mondialisation, les enjeux relatifs à la place et à l’avenir du français dans le monde doivent être portés par les femmes et les hommes de toute la Francophonie. Dans ce contexte, Impératif français demande aux représentantes et représentants des divers pays présents à Québec de poursuivre leurs pressions pour que leur pays respectif valorise le français en tant que langue officielle, en tant  que langue du travail, en tant que langue de leur diplomatie et en tant que langue de communication internationale en offrant la vitrine en ligne de leur pays en français. Or, selon le président d’Impératif français : « Ce regard sur le monde, associé à notre soif de nommer l’univers qui nous entoure, justifie l’intérêt que nous portons et continuerons de porter à la promotion et à la défense de la langue française d’ici et d’ailleurs. »

Mouvement Impératif français
Imperatif@imperatif-francais.org
www.imperatif-francais.org