BONNE NOUVELLE

Merci à tous ceux et celles qui ont répondu à nos invitations d’intervenir. Vos interventions donnent des résultats!

Le cadre unilingue d’Ivanhoé Cambridge quittera ses fonctions

Publié le 27 juillet 2012 à 16h29 | Mis à jour le 27 juillet 2012 à 16h29

Kim McInnes

Kim McInnes, chef de l’exploitation à Ivanhoé Cambridge.

La Presse Canadienne

Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, a annoncé vendredi que son chef de l’exploitation, Kim McInnes, a décidé de quitter l’entreprise le 30 novembre. Le processus de recrutement d’un nouveau chef de l’exploitation a été amorcé, a précisé Ivanhoé dans un communiqué. L’intérim sera assuré par le grand patron de la société, Daniel Fournier.

L’automne dernier, M. McInnes s’est retrouvé au centre d’une controverse en raison de son unilinguisme. Même s’il est à l’emploi d’Ivanhoé Cambridge depuis 1989, il ne maîtrise toujours pas le français.

M. Fournier a remercié M. McInnes pour son «importante contribution à l’essor d’Ivanhoé Cambridge». De son côté, le grand patron de la Caisse, Michael Sabia, a indiqué que le dirigeant était «une personne de la plus haute qualité».

Ivanhoé Cambridge a par ailleurs annoncé vendredi la nomination de trois nouveaux vice-présidents exécutifs. Ivanhoé Cambridge se présente comme l’une des 10 plus grandes sociétés immobilières au monde. Ses actifs, répartis dans plus de 20 pays, se chiffraient à plus de 30 milliards de dollars au 31 décembre 2011.