BELL VEUT PRENDRE LE CONTRÔLE MÉDIATIQUE DU QUÉBEC

Bell a un passé peu glorieux dans le domaine du respect de l’identité canadienne, mais encore plus du Québec et de la francophonie. Et dire que cette entreprise torontoise ambitionne de prendre le contrôle d’Astral Média, une compagnie de Montréal. Il y a lieu d’être très inquiet ! Le Québec perdrait ainsi un autre centre décisionnel stratégique pour l’économie et pour l’identité québécoise au profit de Toronto!

Tous et toutes se souviendront du refus de Bell ExpresVu (sinon nous vous le rappelons) de diffuser le signal de la station régionale de langue française de Radio-Canada (CBOFT) desservant les régions de l’Outaouais et d’Ottawa, alors qu’elle diffusait la station régionale de langue anglaise (CBOT). Nos artistes, nos salles de spectacles, nos gens d’affaires se sont vus ainsi exclus et privés d’un rayonnement en faveur de ceux de la communauté anglophone.

Il aura fallu de nombreuses dénonciations et interventions de plusieurs personnes et organismes, dont celles de notre organisme  Impératif français qui a dû même rencontrer le CRTC et établir des coalitions avec des partenaires pour que Bell, après près de cinq ans, « cède » et mette fin à ces pratiques de discrimination à l’endroit des francophones.

Bell a un profil menaçant! Le passé étant garant de l’avenir, il y a lieu d’être très inquiets et même de s’opposer à cette transaction!

Pour vous opposer à l’achat d’Astral Média par Bell : http://www.crtc.gc.ca/RapidsCCM/Register2.asp?lang=F

Sur le même sujet :

Ventre d’Astral : Un autre siège social de perdu
http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/03/20120316-141325.html