AUX AFFAIRES « ÉTRANGES »

Affaires étrangères et Commerce international – Consulat canadien à Détroit, fautes inacceptables

Le ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international (MAÉCI) projette une image dégradante de la Francophonie canadienne en affichant internationalement dans son site Web son manque de respect pour la langue française en publiant, par exemple, une offre d’emploi au Consulat canadien de Détroit, ville d’un pays voisin, truffée de fautes :

– Le titre : « Travailler à la consulat général »

– les accents, charme du français, sont escamotés dans le nom même du ministère : «minist re des Affaires étrang res »

Par ses nominations d’unilingues anglais et ses coupures dans les services et contrats de traduction et révision, le gouvernement canadien favorise ce genre de mépris !


Affaires étrangères et Commerce international – Consulat canadien à Détroit, fautes inacceptables

Travailler à la consulat général

Le personnel des missions canadiennes comprend deux catégories: les employés canadiens et les employés recrutés sur place.

Les employés canadiens (diplomates) sont recrutés par le minist re des Affaires étrang res et du Commerce international (MAÉCI) Ottawa. Il s’agit d’employés permutants qui ont un statut diplomatique lorsqu’ils sont affectés l’étranger. Pour de plus amples informations sur la façon de subir l’examen du Service extérieur et de se joindre au Service extérieur canadien, veuillez consulter le site web d’Affairesétrangères et Commerce international Canada.

Les employés recrutés sur place sont embauchés localement par le consulate général. Les possibilités d’emploi sont affichées sur notre site Web lorsqu’un poste vacant doit être comblé par voie de concours externe.

Extrait de : http://www.canadainternational.gc.ca/detroit/offices-bureaux/employment-emploi.aspx?lang=fra&menu_id=274&view=d 

Adresse utile :

John Baird

John Baird
Ministre des Affaires étrangères
john.baird@parl.gc.ca