AU QUÉBEC, EN FRANÇAIS EN TOUT TEMPS!

Article de La Presse « En français S.V.P. » (G.Charron, Montréal, 4 juin 2012)

Un article intéressant paraissait hier dans La Presse sur la question de se faire servir en français dans les commerces.

Voici quelques passages tirés de cet article de M. Guy Charron.

1) Selon les derniers constats de l’Office québécois de la langue française, 43% des francophones ne demandent pas d’être servis en français lorsqu’on les aborde en anglais dans les commerces.

2) Le bénéfice du bilinguisme n’est pas de se faire servir en anglais chez nous. On n’apprend pas l’anglais pour cela.

3) Pensez-vous que les Allemands, les Espagnols, les Italiens se font servir chez eux autrement que dans leur langue maternelle pour acheter un journal ou une chemise, même s’ils maîtrisent bien l’anglais?

4) Le respect commence par soi-même et le respect implique une petite dose de courage individuel.

5) La langue des commerçants est l’argent. Achetez seulement en français et ils venderont leurs marchandises en français, c’est la loi du commerce. Ce contrôle vous appartient, pas au commerçant.

M. Renaud, (RENO)
Gatineau (Hull) Québec.