APARTHEID UNIVERSITAIRE AU QUÉBEC

Apartheid universitaireLe livre Apartheid universitaire de Louis Préfontaine est disponible en librairie.
L’avant-propos est de Jean-Paul Perreault, président du mouvement Impératif français.

APARTHEID UNIVERSITAIRE AU QUÉBEC
Un auteur dénonce…

Même si le poids démographique des anglophones est inférieur à 6% au Québec, les universités anglophones s’y partagent près de 30% du budget. Aux yeux de l’auteur Louis Préfontaine, c’est à ce problème que devrait répondre le gouvernement lorsqu’il est question du sous financement des universités du Québec. À l’occasion de la sortie du livre Apartheid universitaire, Métro s’est entretenu avec l’auteur.

Louis PréfontaineVous dénoncez le surfinancement des universités anglophones. Le titre de votre livre, Apartheid universitaire, est-il volontairement provocateur?
C’est pour faire prendre conscience qu’il y a deux réseaux parallèles d’éducation. On a un réseau francophone qui a une très faible vitalité avec des revenus moindres. La minorité anglophone du Québec jouit d’un réseau d’éducation largement mieux financé per capita que celui de la majorité francophone. On peut donc considérer qu’il y a une forme d’apartheid entre les réseaux. C’est une forme de discrimination à l’égard du Québec. On a qu’à regarder notre réseau pitoyable d’universités francophones. Mais oui, il y a une composante de provocation dans mon titre, mais il est assumé.

La suite : http://journalmetro.com/actualites/national/65422/un-auteur-denonce-lapartheid-universitaire-au-quebec/

Le livre est en vente dans toutes les bonnes librairies ou à http://www.amazon.ca/Apartheid-universitaire-Louis-Pr%C3%A9fontaine/dp/2892393450