ANGLICISATION DU GRAND NORD

http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2012/baie-james.html

Je vois sur votre site ce qui suit, concernant la création du « gouvernement régional d’Eeyou Istchee-Baie-James »:

http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Juillet2012/24/c2275.html

décrivant une « entente » qui, selon ce que je comprends, n’a pas encore force de loi et est encore un projet.

Elle annonce discrètement que le français ne serait désormais plus, sur l’immense territoire du grand nord québécois, la seule langue officielle comme c’est le cas actuellement. L’actuelle municipalité de la Baie-James a le français pour unique langue officielle.

Ce projet doit être retiré par notre gouvernement.

Quels que soient les supposés avantages économiques, sociaux ou autres mis de l’avant, si la langue officielle imposée cesse d’être le français uniquement, les Québécois ne peuvent espérer retirer que servitude prolongée et bénéfices réduits à des miettes.

D’ailleurs ce projet et cette entente sont simplement illégaux parce qu’ils sont contraires à la loi Facal de 2001 sur Loi sur l’exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l’État du Québec (loi 99) qui n’a jamais été contestée depuis son adoption par notre Assemblée Nationale. Une des dispositions de cette loi est que le français est la langue officielle unique du Québec sur son territoire.

Pierre Demers  physicien 
président de la LISULF Ligue Internationale des Scientifiques pour l’Usage de la Langue Française, 
ancien collaborateur de Frédéric Joliot-Curie et de Marie-Victorin
professeur honoraire
http://er.uqam.ca/nobel/c3410/lisulf.htm