AGRESSION AMPLIFIÉE

Canadian TireJugeant insuffisant d’agresser le marché québécois et ses clients avec un nom d’entreprise qui n’a rien de très québécois et français, Canadian Tire* y va maintenant de messages commerciaux en anglais, de surcroît amplifiés par haut-parleurs, lesquels, à leur façon, déclament avec force que le Québec est aussi anglais, que le français n’est pas la langue commune d’usage public!

Certains clients visiblement mécontents maugréaient contre cette pratique intolérante envers le Québec et sa langue, pratique qui encourage le non-apprentissage du français et l’imposition de l’anglais dans le commerce de détail.

Une recherche permettrait sûrement de découvrir que, en plus, Canadian Tire exige la connaissance de l’anglais à l’embauche, créant ainsi les conditions pour y faire de l’anglais la langue de travail, de service, et pourquoi pas, pour en arriver au point culminant du ridicule où les francophones se sentent obligés de parler anglais entre eux, la culture organisationnelle de Canadian Tire les y obligeant ou presque!

Page commentaire

* Ces agressions amplifiées furent diffusées au Canadian Tire d’Aylmer