AFFICHAGE COMMERCIAL

Nouvelle extraite du site Web de Radio-Canada commentée en rouge ci-dessous par Impératif français :

Le gouvernement Charest veut faire en sorte que l’Office québécois de la langue française (OQLF) mène une offensive pour freiner le recul du français dans l’affichage commercial à Montréal.

La ministre responsable de l’application de la loi 101, Christine St-Pierre, a annoncé que l’organisme n’attendra plus que des plaintes soient déposées pour envoyer des inspecteurs sur le terrain et agir contre les infractions à la Charte de la langue française.

« La loi prévoit que l’Office peut prendre des mandats d’initiative, mais il n’en prenait pas, il agissait uniquement sur la base de plaintes. Maintenant, l’Office va prendre des mandats d’initiative », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

Commentaire d’Impératif français : Si c’est pour traiter aussi mal les plaintes de son personnel que celles déposées par les milliers de citoyens sérieux aux droits brimés par les illégaux ou les agresseurs linguistiques, il y a fort à parier que cette nouvelle mesure viendra ajouter à l’image de complaisance de l’OQLF et encouragera encore plus le recul du français au Québec, la défrancisation de l’Outaouais et de Montréal!

En 2011, l’OQLF a reçu 3661 plaintes, une augmentation de près de 1000 par rapport à l’année précédente. Il y a toutefois peu de chance que ces infractions présumées à la loi 101 donnent lieu à des poursuites judiciaires. Bon an mal an, entre 40 et 50 des dossiers traités par l’OQLF sont remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), soit 2 % des plaintes.

Commentaire d’Impératif français : C’est maintenaint bien connu par les arrogants linguistiques et par la communauté de gens d’affaires : ne pas respecter le peuple québécois, c’est sans conséquence! Le gouvernement et son OQLF ont des lois qu’ils ne font pas respecter et ne respectent pas eux-mêmes. Ils augmentent le montant des amendes, mais n’en distribuent pas (ou si peu !). Ils cherchent à faire peur, mais tout ce qu’ils réussissent, c’est de faire rire d’eux et de nous !

L’OQLF doit cesser d’être un organisme partisan contrôlé par le Parti au pouvoir et par sa vision anglomane !

La suite de la nouvelle de Radio-Canada : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2012/03/30/003-oqlf-embauches-loi-101.shtml