UNE MENACE POUR NOTRE IDENTITÉ

Extrait de Cyberpresse

« Les Québécois sont déjà de plus en plus bilingues. On peut s’adapter à une augmentation graduelle, mais vouloir l’accélérer, c’est fou! »

Christian Dufour, auteur de l’essai Les Québécois et l’anglais, le retour du mouton, voit d’un très mauvais oeil la récente promesse de Jean Charest.

« Il ne faut pas être naïf, il y aura des conséquences, prédit le chercheur. Si tous les Québécois deviennent très bilingues, ils achèteront plus de disques, de journaux et de livres en anglais. Ça va créer une baisse d’intérêt pour nos produits culturels, déjà très subventionnés. »

Et ce n’est pas le seul problème, estime M. Dufour, qui travaille à l’École nationale d’administration publique. «Si tous les francophones parlent anglais, qu’est-ce qui motivera les immigrants ou les anglophones à apprendre notre langue?»

La suite : http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/201102/28/01-4374521-une-menace-pour-notre-identite.php