SECOND CUP

Second Cup

1551 St.-Denis
Montréal, Québec H2X 3K3
Tél : 514-843-7264
secondcupcustomercare@secondcup.com

Bonjour,

Bien que grande consommatrice d’un excellent café, il m’est devenu de plus en plus rare de fréquenter vos établissements au fil des ans.

Et ce, pour moult raisons (autres que le café même, que j’appréciais).

Par exemples : votre raison sociale obstinément anglaise et votre choix musical exclusivement anglophone (le français est interdit chez vous ???). Aussi l’absence du journal Le Devoir : alors que vous offrez plusieurs autres quotidiens à votre clientèle, en effet, le meilleur quotidien du Québec, lui, est ignoré. Mais je ne m’éterniserai pas ici dans la litanie de mes déceptions à l’égard de maintes de vos politiques.

Car…

Je vous écris aujourd’hui simplement pour vous informer que j’abandonne définitivement vos commerces. Car à constater l’arrogance et l’extrême manque de professionnalisme (à maintes reprises au fil des semaines et des mois) de quelques-unes des employées de l’établissement signalé en entête, je me vois carrément dégoûtée des lieux. C’est vraiment la goutte d’eau qui aura fait renverser la « tasse ».

Il y a en effet deux ou trois membres féminins du personnel (pas toutes indistinctement, cependant) qui se permettent des commentaires et des comportements à l’égard de la clientèle qui témoignent d’un grand manque de respect et une d’arrogance absolument étonnante dans un lieu de cette sorte. À croire que l’on n’est pas, ici, au service du client; mais que le client, au contraire, est au service du personnel. De leurs caprices, de leur insouciance, de leur manque d’éducation et de politesse, de leur jem’enfoutisme, de leur narcissisme adolescent aussi.

Bref, c’est devenu carrément « imbuvable » comme endroit.

Et c’en est vraiment trop.

Décidément, vous ne semblez pas vous rendre compte combien la concurrence est vive dans le commerce des « cafés-bistrots ». Et qu’il est donc aisé de trouver mieux lorsque l’on ne s’occupe pas, ou plus, de son « affaire » avec intelligence, bon goût et – toujours – professionnalisme.

Aussi je vous Adieu !

Définitivement.

Hélène Pisier,

Une cliente de longue date, pourtant, ainsi que membre de la communauté universitaire de l’UQÀM, à un jet de pierre des lieux (NB : votre établissement a souvent été objet de discussion entre collègues. Et veuillez me croire que nous sommes nombreux et nombreuses à chercher – et à trouver – des lieux de consommation infiniment plus conviviaux, accueillants et professionnels).

PS : Comme pour ajouter l’insulte à l’injure, je vous signale également que plusieurs ampoules du plafond sont grillées. Et ce depuis des mois ! Par conséquent, difficulté de lire en plusieurs sections… etc. Même que certains de mes collègues en ont parlé à maintes reprises. En vain. Un pareil laisser-aller démontre une fois de plus un manque de professionnalisme qui ne peut que faire fuir votre clientèle. Sans compter que vous laissez certains clients, sans rien faire ou dire, utiliser les lieux comme s’il s’agissait de leurs bureaux privés (des appels et des réceptions d’appels qui n’en finissent pas sur cellulaire, communications interactives (à haute voix) via internet, etc.). Ce qui a comme effet de déranger tous les autres clients tout autour d’eux. En un mot : en dépit des déceptions répétées, je m’entêtais à revenir chez Second Cup. De temps à autre, à tout le moins. Mais là, vraiment, j’en ai ras le bol. À croire qu’il y a chez Second Cup une volonté marquée de se débarrasser le plus rapidement possible du plus grand nombre de clients possibles…