QUÉBEC BAFOUE SES PROPRES LOIS

Québec bafoue ses propres loisEn mars 2011, le Conseil des ministres a approuvé la nouvelle Politique linguistique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration. Cette politique a pour but de guider les ministères et organismes dans leurs pratiques linguistiques et de permettre à l’Administration de jouer un rôle exemplaire et moteur dans l’application de la Charte de la langue française. Voici deux alinéas intéressants de cette Politique :

3. L’Administration privilégie l’unilinguisme français dans ses activités afin de bien marquer le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de l’Administration et de l’espace public ainsi que l’instrument premier de la cohésion sociale du Québec.

10. Le site Web d’un ministère ou d’un organisme est en français et la page d’accueil doit être offerte par défaut dans cette langue. Lorsqu’un site comprend également de l’information dans une autre langue, elle doit figurer dans une section distincte…

Pas étonnant que le français soit en difficulté au Québec lorsque le gouvernement lui-même ne respecte pas ses lois, politiques ou directives comme en témoigne cette photo extraite du site Web de Transports Québec à http://www.quebec511.gouv.qc.ca/fr/cameras/montreal/AfficherCamera.asp?id=2105.