OBJECTIF INAVOUÉ DE LA CAMPAGNE DE L’OQLF

Extrait de Cyberpresse.ca

L’objectif inavoué de la campagne publicitaire de l’OQLF

La clientèle visée: des chefs d’entreprise dont le siège social est le plus souvent en Ontario, en Californie ou en Pennsylvanie: les PDG de Payless ShoeSource, Banana Republic, United Colors of Benetton, American Eagle Outfitters, etc.

Visa le blanc, tua le noir? Non… La campagne publicitaire de l’Office québécois de la langue française (OQLF) est une campagne bien ciblée, mais mal avouée: elle réduira les plaintes, mais pas les marques de commerce en anglais. L’objectif semble davantage de faire accepter aux Québécois des enseignes de commerce bilingues que de franciser ces enseignes.

La présidente-directrice générale de l’Office québécois de la langue française (OQLF), Mme Louise Marchand, a annoncé dimanche une «démarche de sensibilisation (qui) a comme objectif d’amener les entreprises installées au Québec à se conformer à la Charte de la langue française». Mais voyons comme elle s’y prend

La suite : http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/opinions/points-de-vue/201111/18/01-4469287-lobjectif-inavoue-de-la-campagne-publicitaire-de-loqlf.php