MONTRÉAL EST MENACÉ…

Article d’Anabelle Nicoud, La Presse, extrait de Cyberpresse

Les francophones minoritaires à Montréal dans 20 ans? Le scénario, révélé vendredi par la plus récente étude de l’Office québécois de la langue française (OQLF), a suscité des commentaires contrastés au cours des derniers jours. Mais pour Gérald Larose, les faits sont là: le français est voué à disparaître au Québec. «Le sort qui nous attend est celui réservé au fait français dans le reste du Canada», croit-il.

Le président du Conseil de la souveraineté estime que le français deviendra minoritaire à Montréal non pas dans 20 ans, en 2031, comme le suggère l’OQLF, mais en 2021. «Il sera acquis que l’avenir (à Montréal) ne sera pas en français, non pas en 2031, mais en 2021. Je vous rappelle que la Louisiane a basculé en une génération. Rien n’est acquis, même pour les 20 prochaines années», dit-il. (…)

«Elle (Christine St-Pierre) ne veut pas reconnaître que le français à Montréal est en chute libre, soutient-il. Il va se passer à Monrtréal ce qu’il s’est passé à Winnipeg ou dans le reste du Canada, où effectivement, le français a été marginalisé et où la langue citoyenne qui s’est imposée est l’anglais.» (…)

La suite :  http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201109/12/01-4446890-montreal-est-menace-de-winnipegisation-croit-gerald-larose.php