LE CSLF FAIT FAUSSE ROUTE

Loi 101 au cégep: le CSLF fait fausse route, selon la SSJB

Extrait de www.cyberpresse.ca

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal est en désaccord avec la position du Conseil supérieur de la langue française (CSLF) concernant la loi 101 au cégep.

Le Conseil a fait valoir que la loi ne devrait pas s’appliquer au cégep parce que plusieurs étudiants sont des adultes.

Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu, rétorque que la majorité des lois sont faites pour des adultes. Il ajoute que les nouveaux arrivants adultes ont autant besoin de francisation que les plus jeunes.

Selon lui, le Conseil se fonde sur une analyse superficielle et manque d’indépendance par rapport au pouvoir politique.

M. Beaulieu rappelle qu’une étude de l’Institut de recherche sur le français en Amérique (IRFA) a clairement démontré une relation entre la langue au cégep et son usage public et privé chez les allophones et les francophones de la région montréalaise.

Affirmant l’urgence de renforcer le français à Montréal, il juge futile que le CSLF évoque les poursuites juridiques qui pourraient découler de l’application de la loi 101 au cégep.