KARKWA ET MARIE-MAI COMME UNE TONNE DE BRIQUE

C’est à Marie-Mai et au groupe Karkwa que revenait la tâche de clore les festivités du 35e chapitre du Festival l’Outaouais en fête, dimanche soir, au parc des Cèdres, dans le secteur d’Aylmer.

Véritable bête de scène, Marie-Mai a été égale à elle-même en se donnant à fond au plus grand plaisir de ses jeunes admirateurs. Pendant près de deux heures, l’ex-académicienne a interprété les succès de ses albums Inoxydable, Dangereuse attraction et Version 3.0.

Puis, les membres de Karkwa n’ont eu aucune difficulté à combler l’imposante foule conquise avant même que ne résonnent les premières notes. Les récipiendaires du dernier Prix de musique Polaris (décerné depuis 2006 par des critiques au meilleur album canadien) ont enfilé à rythme d’enfer les pièces de leurs opus Le volume du vent et Les chemins de verre.

Extrait de http://www.journallarevue.com/Culture/Festivals%20et%20%C3%A9v%C3%A9nements/2011-06-27/article-2614032/Karkwa-et-MarieMai-comme-une-tonne-de-brique/1