IMMIGRATION RECORD

Le Québec a connu une immigration record en 2010
La province a accueilli 54 000 arrivants, 21 % de plus qu’en 2006

Article d’Alec Castonguay du Devoir, 15 février 2011  Québec

Le Québec a accueilli un nombre record d’immigrants en 2010, atteignant presque la limite qu’il s’est lui-même fixée. Et la croissance est rapide, puisque la province a reçu l’année dernière 21 % plus de nouveaux arrivants qu’il y a cinq ans à peine, soit une des plus fortes croissances parmi les grandes provinces du Canada.

En 2010, le gouvernement du Québec souhaitait recevoir entre 50 000 et 55 000 immigrants. Selon les chiffres du gouvernement fédéral transmis au Devoir hier, le compteur s’est arrêté à 53 981, tout près du plafond. Un chiffre qui inclut toutes les catégories d’immigrants, mais qui exclut les réfugiés.

Jamais le Québec moderne n’a reçu autant d’immigrants en une seule année. À titre de comparaison, en 2006, le Québec avait reçu 44 684 nouveaux arrivants. En 2007, c’était 45 200. En 2008, 45 219. Puis en 2009, 49 491. (…)

Montréal a reçu 86 % des immigrants

Dans le cas du Québec, on constate que Montréal continue d’agir tel un aimant sur les nouveaux arrivants, alors que 46 460 immigrants ont choisi de s’établir dans la métropole, soit 86,1 % du total. La ville de Québec a accueilli 2629 immigrants, soit 4,9 % du lot. Gatineau (1536), Sherbrooke (1148) et Trois-Rivières (314) suivent dans l’ordre. (…)

Capacité d’intégration (linguistique)

(…) en avril dernier, le gouvernement Charest a supprimé 30 classes de francisation des immigrants afin d’économiser cinq millions de dollars par année. Emploi-Québec a également aboli des classes de français en raison de réductions budgétaires. Ces compressions visaient 35 classes à temps partiel dans la région de Montréal, une économie de 600 000 $.

Extrait de http://www.ledevoir.com/politique/quebec/316825/le-quebec-a-connu-une-immigration-record-en-2010?utm_source=infolettre-2011-02-15&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne