ICI, ON GAGNE À PARLER FRANÇAIS

Ici, on gagne à parler français – Les ministres Kathleen Weil et Christine St-Pierre lancent une campagne de promotion du français qui vise les entrepreneurs et commerçants des communautés culturelles de Montréal

Pour voir la campagne Web : www.ongagneaparlerfrancais.gouv.qc.ca

La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Mme Kathleen Weil, et la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Christine St-Pierre, ont lancé la campagne de promotion Ici, on gagne à parler français, en compagnie de M. Norman Chenail, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Laurent.

Cette campagne s’adresse principalement aux propriétaires de PME et de commerces situés dans des quartiers montréalais marqués par une forte présence de communautés culturelles. Elle vise à les sensibiliser aux avantages d’utiliser le français dans leurs relations d’affaires.

« Avec cette campagne d’information et de promotion, nous voulons montrer aux entrepreneurs et commerçants d’origines diverses que l’usage du français au travail et dans leur établissement contribue à leur réussite commerciale. Le français leur permet de créer des ponts avec la clientèle francophone et d’élargir, de ce fait, leur part de marché », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

Pour sa part, Mme St-Pierre a tenu à rappeler que le français est la langue du commerce et la langue du travail au Québec. « Cette campagne, a-t-elle affirmé, donnera une nouvelle vigueur à nos actions de soutien à la langue française dans plusieurs quartiers de Montréal. Elle témoigne de la détermination du gouvernement à consolider l’utilisation de la langue française partout au Québec et particulièrement à Montréal. »

Une campagne pour informer et promouvoir le français

Cette campagne « terrain » vise à sensibiliser les propriétaires de petites et moyennes entreprises et de commerces de certains secteurs de Montréal, soit :

  • le quartier chinois;
  • l’arrondissement Saint-Laurent;
  • le quartier Côte-des-Neiges.

Pour les joindre, des démarcheurs iront à leur rencontre pour faire valoir les gains et les bénéfices liés à l’usage du français dans les affaires et le commerce. Cette campagne, qui se veut près des gens, présente au moyen du Web des témoignages d’entrepreneurs qui expliquent que le français est un atout pour eux et pour la bonne marche de leurs affaires. Des liens permettent également d’aller consulter l’offre gouvernementale gratuite en matière de francisation.

La campagne Ici, on gagne à parler français s’inscrit dans la Stratégie commune d’intervention pour Montréal 2008-2013Le Français, notre affaire à tous et est le résultat de la collaboration de plusieurs partenaires : le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, le Secrétariat à la politique linguistique et l’Office québécois de la langue française.

Notons enfin que ce lancement s’est effectué en marge de la troisième rencontre annuelle du comité directeur de la Stratégie commune d’intervention pour Montréal 2008-2013, réunissant des partenaires des milieux d’affaires, de l’éducation et de la culture ainsi que du monde syndical. Les ministres Kathleen Weil et Christine St-Pierre y assistaient, de même que M. Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui préside ce comité.

Pour voir la campagne Web : www.ongagneaparlerfrancais.gouv.qc.ca

Sources : 

Cabinet de la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles

Cabinet de la ministre de la Culture, des Communications et de la
Condition féminine