D’AUTRES SE JOIGNENT AU MOUVEMENT IMPÉRATIF FRANÇAIS

D’autres organismes ajoutent leur appui à Impératif français, organisme national, et dénoncent à leur tour les pratiques anglicisantes au sein des établissements publics du Québec. Dénonçant les primes salariales à l’anglais, le président d’Impératif français n’avait pas mâché ses mots : « C’est une mentalité de colonisés », s’insurge le président d’Impératif français, en entrevue à La Tribune.  Extrait de : http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2011/passee-sous-le-radar.html

Une prime au bilinguisme pour 40 employés de la Ville

Quarante employés de la Ville de Sherbrooke profitent d’une prime au bilinguisme, ce qui constitue un dangereux précédent aux yeux du président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault. La connaissance de l’anglais est de plus en plus exigée même dans les services municipaux et gouvernementaux», soutient le MEF*, qui reprend l’exemple de la prime au bilinguisme que reçoivent des cols blancs de la Ville de Sherbrooke et qui a récemment été dénoncée par Impératif français. »

Lire la suite : http://www.cyberpresse.ca/la-tribune/estrie/201110/13/01-4456955-lestrie-sanglicise-aussi-selon-le-mouvement-quebec-francais.php

*MEF :Mouvement estrien pour le français