CÉLÉBRATIONS NATIONALES

Drapeau QuébecUn article de la Presse canadienne « Fête nationale: le français doit primer, soutient le Mouvement national des Québécois » publié par Le Soleil, la Presse canadienne nous apprend que, selon la présidente du MNQ Mme Trottier, celui-ci « veut s’assurer de la prédominance du français sur tous les sites où la Fête nationale est célébrée. »

Cette vision de « primauté » ou de  « prédominance » du français à la fête nationale du Québec peut ouvrir la porte à une bilinguisation et  à une anglicisation graduelles des célébrations nationales. Nous connaissons tous les effets anglicisants de la « dominance » ou la « nette prédominance »!

Soyons clairs! Il ne peut y avoir d’ambiguïté à ce sujet, les célébrations de la fête nationale doivent se dérouler dans la seule langue  nationale du Québec, le français, et célébrer en français les autres grandes valeurs de la nation québécoise.

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français