À PARIS AUSSI…

Little BreizhÀ partir d’observations nombreuses faites en Bretagne, j’ai souvent évoqué cette nouvelle manie, très répandue dans les milieux régionalistes, économiques et commerciaux bretons, qui consiste à associer des mots bretons et anglais, notamment pour la désignation de plans de communication, d’opérations de promotion, de produits divers, de commerces, etc …

La mode n’épargne évidemment pas ceux des anglomaniaques en question qui ont transporté leurs pénates à Paris. En témoigne cette enseigne insolite, « little BREIZH », d’une crêperie située à proximité immédiate des boulevards Saint-Germain et Saint-Michel (photo en pièce jointe). Il est mentionné sur la vitrine que la maison a été fondée en 1942. On a tout lieu de penser qu’elle le fut sous un autre nom …

Mettre à l’index les mots français en France, voilà qui, désormais, serait « moderne » et bon pour le commerce ! Tel est du moins le dogme que les « créatifs de la pub » s’efforcent, depuis longtemps mais avec un acharnement croissant, d’imposer à l’ensemble de la société.

Jean-Pierre Busnel
France