TOURISME QUÉBEC

Monsieur, La présente fait suite à votre courriel du 29 mai dernier dans lequel vous nous avez mentionné que l’un des hyperliens du site www.bonjourquebec.com menait directement à une page anglaise d’un établissement de la chaîne hôtelière Comfort Inn. En premier lieu, nous constatons que nous vous avons fait parvenir l’accusé de réception en anglais. Nos procédures de travail stipulent que nous répondons dans la langue utilisée par le client. Dans votre cas, la préposée a commis une erreur d’inattention. Nous nous excusons de ce malheureux incident. Relativement à l’objet de votre courriel, les vérifications que nous avons effectuées nous ont permis de reproduire le problème pour le Comfort Inn situé à Alma. Soyez assuré que nous prenons les mesures nécessaires pour corriger cette situation. Nous vous remercions de nous permettre d’améliorer le contenu de notre site Internet. Joëlle Neish, chef d’équipe Ministère du Tourisme Tél. : 514 873-2015 pilote@bonjourquebec.com www.bonjourquebec.com ******************** Monsieur Neish, j’accepte vos excuses bien que je m’explique mal comment on peut se tromper de langue surtout quand « Nos procédures de travail stipulent que nous répondons dans la langue utilisée par le client » Quant au sujet de ma plainte : un des hyperliens du site www.bonjourquebec.com menait directement à une page anglaise d’un établissement de la chaîne hôtelière Comfort Inn. Ce n’est malheureusement pas un cas isolé : en allant sur le site de www.bonjourquebec.com, Hôtels à Montréal, j’ai découvert de nombreux établissements de chaînes hôtelières dont des hyperliens du site www.bonjourquebec.com mènent directement à une page anglaise. Je trouve cette situation incompréhensible et inacceptable. Tourisme Québec n’a pas à faire la promotion de multinationales qui méprisent les Québécois au point de s’annoncer sur un site unilingue anglais. Comment un organisme gouvernemental peut-il manquer de vigilance à ce point et négliger de faire respecter les lois linguistiques du Québec? Je joins à mon envoi des copies des sites mentionnés. Maxime Courval