SITES WEB UNILINGUES ANGLOPHONES

Marie-Eve Fournier
Samedi, 03 juillet 2010

Combien de temps faut-il pour traduire en français le site internet d’un détaillant ? Des semaines, des mois, des saisons ? En octobre dernier, Rue Frontenac révélait que les sites web de plusieurs commerçants ayant pignon sur rue à Montréal étaient unilingues anglophone, ce qui contrevient à la loi 101. Or, presque 9 mois plus tard, à peu près rien n’a bougé, même si l’Office québécois de la langue française s’en est mêlé.

Les détaillants que nous avions pointé étaient Forever 21, American Eagle Outfitters, StyleXchange, Urban Outfitters, Club Monaco, DKNY et Sephora.

Malgré tout, neuf mois plus tard, les sites de Forever 21, American Eagle Outfitters, et Club Monaco demeurent exclusivement accessibles dans la langue de Shakespeare. Et la Mecque française des cosmétiques Sephora dirige toujours ses clientes canadiennes vers son site américain, in English only, il va sans dire.

*****************
Selon Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français : « Pendant que les commerçants désobéissent à nos lois, l’OQLF dort au gaz! »

Adresse utile : info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca

Pour lire tout l’article : http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/societe/25002-sites-web-anglophones-detaillants