PATRIMOINE CANADIEN TRAÎNE DE LA PATTE

Patrimoine canadien, son ministre James Moore et le gouvernement fédéral ont remporté à plusieurs reprises le célèbre prix Citron d’Impératif français pour leurs politiques et leurs pratiques défrancisantes et assimilatrices. Encore tout récemment, en mars 2010, lors de la Francofête, Impératif français leur décernait son prix pour « la banalisation et l’infériorisation qu’ils ont infligées au français, langue officielle des Jeux et du Canada, lors des Jeux olympiques de Vancouver et, ainsi, pour leur insulte à toute la Francophonie canadienne et internationale et à l’histoire des Jeux ».

Impératif français avait même publié à l’époque les résultats d’une recherche sur le sort peu enviable que les fédérations sportives canadiennes subventionnées par Patrimoine canadien et James Moore réservaient et réservent toujours aux francophones sans que cela change quoi que ce soit. On connaît tous la suite. Le Canada a profité des Jeux pour se présenter comme un pays anglophone en nous écrasant internationalement!

Malgré les nombreuses plaintes et interventions publiques d’Impératif français, les plus récentes remontant au début de 2010, dénonçant Patrimoine canadien et Sport Canada pour le traitement arrogant et insultant qu’ils accordent au français, à la francophonie canadienne et à la nation québécoise par l’intermédiaire des fédérations sportives canadiennes, force est de constater que, malgré quelques progrès, elles s’acharnent dans plusieurs cas à nous insulter et à nous rapetisser. La mise à jour récente ci-dessous de l’étude d’Impératif français sur la place du français dans les sites Web des fédérations sportives d’hiver permet de constater que la situation n’a pas changé ou si peu!

Nous en avons assez de la médiocrité canadienne et des orientations suprémacistes anglophones de Patrimoine canadien et de son ministre de la Colombie-Britannique, James Moore, dans le dossier linguistique, du respect de la francophonie et de la nation québécoise. Tout ceci dégage une forte odeur nauséabonde!

Jean-Paul Perreault
Impératif français
www.imperatif-francais.org

Adresse utile :

James Moore
Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles
Moore.J@parl.gc.ca


Recherche d’Impératif français

Le français en bas du podium à cause de Patrimoine canadien et de Sport Canada!

Sports Canada Hiver (sites Web déficients en français)

SITES OFFICIELS DES FÉDÉRATIONS SPORTIVES DU CANADA

DISCIPLINES DES SPORTS D’HIVER

 

 

Bilingue

(Oui, Non)

Contenu

français

Commentaires

DISCIPLINES ET LEURS ASSOCIATIONS

Biathlon Canada

Oui

inférieur améliorations

Le calendrier des événements, lequel est parfois produit par des équipes à travers le Canada, contient plusieurs descriptions unilingues en anglais. Il demeure quelques fautes de français comme dans la section « À Propos du biathlon, où on retrouve « competition » et « securite ».

Bobsleigh Canada

Oui

inférieur améliorations

Accueil maintenant bilingue! Contenu presque équivalent en français. Cependant, l’athlète francophone ne peut trouver dans sa langue les possibilités de subventions; la section sur les critères de sélection dans la zone pour athlètes est moins développée en français qu’en anglais.

Ballon sur glace (pas une discipline inscrite aux Jeux olympiques)

Oui

inférieur améliorations

Accueil en français ou en anglais selon la langue du système d’exploitation installé sur l’ordinateur du visiteur. Par contre, certaines sections comme les forums sont en anglais.

Curling (Association canadienne de)

Oui

inférieur améliorations

Bonne qualité de langue, mais quelques traductions incomplètes. Par exemple, dans la section sur le calcul des points, on remarquera que la note au bas du premier tableau n’est pas traduite; dans la section sur les nouvelles et actualités, les dates de publication d’articles sont en anglais.

Hockey Canada

Oui

Accueil en anglais améliorations 

Accueil encore en anglais; le contenu en français est équivalent; pas de fautes de français évidentes.

Luge (Association canadienne de)

Oui

Très inférieur

Accueil en anglais; calendrier d’événements et autres sections comme la section des membres et les règlements ne sont disponibles qu’en anglais. Il est aussi question de « Prochaines enseignements ».

Patinage artistique

Oui

inférieur améliorations

La page d’accueil contient une vidéo en anglais seulement.

Patinage de vitesse Canada

Oui

Équivalent

Les en-têtes des feuilles de classements finaux en Excel sont en anglais seulement.

Ski acrobatique (association canadienne de)

Oui

inférieur

La page du calendrier contient des dates comme « Décembre 15 » et un titre de colonne appelé « category ». La section « boutique » et le lien sur l’assurance-accident, […] toutes les cartes des juges ne sont disponibles qu’en anglais.

Ski alpin Canada

Oui

Très inférieur

Accueil en anglais; version française accessible par un bouton en haut à gauche. Un tableau « News » et « News SPO » dans la page principale française. Plusieurs sections, dont la politique sur le harcèlement et les formulaires de course en format PDF, ne sont disponibles qu’en anglais. La liste des entraîneurs comporte des titres bilingues, mais est essentiellement en anglais.

Ski de fond Canada

Oui

Très inférieur

L’accueil est bilingue. Par contre, les sections « Programme de soutien », la section sur les ressources, le manuel des officiels, le mensuel « Cross Connections » et quelques autres ne sont disponibles qu’en anglais.

Surf des neiges (Snowboard Canada)

Oui

inférieur

Certaines sections, dont certaines sur le développement du sport et le Document technique des Jeux du Canada, ne sont disponibles qu’en anglais.

Conclusions : il n’y a eu des améliorations depuis février 2010 que dans six sites sur douze.

Le nombre de sites au contenu en français nettement inférieur au contenu en anglais est toujours de 3.

Le nombre de sites au contenu en français inférieur au contenu en anglais est de 7.

Nombre de sites au contenu en français équivalent au contenu en anglais est resté à un.

Pour Hockey Canada, la page d’accueil est en anglais.