L’OUTAOUAIS EN FÊTE 2010

Des artistes de haut calibre, tel que Éric… (Martin Roy, LeDroit)

Guillaume St-Pierre
Article extrait du journal Le Droit

Cette année encore,L’Outaouais en fête en aura épaté plusieurs par la qualité de sa programmation, n’attirant pas moins de 50 000 visiteurs au parc des Cèdres.

Une multitude d’artistes (Coeur de Pirate, Richard Desjardins accompagné de l’Orchestre symphonique de Gatineau, Mes Aïeux, Kaïn, Éric Lapointe et bien d’autres) ont fait vibrer la foule malgré le temps maussade.

Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, s’enorgueillit d’ailleurs d’attirer des artistes de haut calibre. « Sans prétention – mais je suis obligé de l’être un peu -, nous sommes un organisme très crédible. Lorsque nous contactons les artistes, ils savent que nous sommes sérieux. »

Ce sont la qualité de l’accueil, l’encadrement et la capacité de payer qui séduisent les artistes, estime le maître d’oeuvre de l’événement.

Mais c’est surtout grâce à ses 40 organisateurs bénévoles qu’Impératif français arrive à mettre le paquet sur la scène, affirme M. Perreault. « La plupart des gens qui travaillent au succès de l’événement ne sont pas payés. C’est ce qui fait notre force, assure-t-il. L’essentiel des fonds collectés va vers la grande scène. Très peu de ces fonds sont versés en salaires. » D’autant plus que 500 autres bénévoles ont mis la main à la pâte pendant les quatre jours de célébration sur les berges de la rivière des Outaouais.

Pour la suite : http://www.cyberpresse.ca/le-droit/arts/201006/27/01-4293669-une-bonne-annee-malgre-la-pluie.php