LA LANGUE FRANÇAISE

Le document ci- dessous démontre encore une fois que la mère-patrie ne fait pas que délaisser ses vieilles colonies! Pas surprenant que la France de Sarko préfère s’associer au Canada de Harper plutôt qu’au Québec de M. Parizeau….Bref chez nous on ne peut plus semble-t-il compter sur un Bernard Pivot local,car nos universitaires dorment tout comme notre gouvernement.

 


25/07/2010 – La lettre d’info du Figaro

Langue française : attention, la télé tue!

Les médias l’appauvrissent chaque jour un peu plus

Photo : © TF1

Le 23/07/2010 à 16:01 par Julia Baudin

Commentaire(s) (22)
Laissez un commentaire

Anglicismes, phrases sans verbe, mots écorchés, perles syntaxiques ou expressions saugrenues, la langue française souffre un peu plus chaque jour de l’appauvrissement que lui impose notre société, mais aussi les médias, télévision en tête.

La télé-réalité ? Une véritable poubelle de la langue française. Loft Story (M6) ou plus récemment Dilemme (W9) et Secret Story (TF1) sont en effet les plus féroces massacreurs de mots. De Sarah, la Grenobloise de Dilemme, incapable de faire le distinguo entre périphérique et téléphérique, à Daniela, qui se prétend têtue comme une moule, en passant par Vanessa -« Ils nous ont traités parce que FX a failli faire un coma élitique »- ou Kevin, parfois « dans l’incapaçabilité d’aller au confess » (tous trois dans Secret Story 3), on se demande s’il vaut mieux en rire ou en pleurer.

La faute incombe aussi à la publicité, aux talk-shows ou aux JT, grands pourvoyeurs, notamment, de phrases écourtés et d’anglicismes. On ne dit plus jeu mais game, plus assistance téléphonique mais hotline, plus bas prix mais low-cost, plus haute technologie mais high-tech, plus résumé mais pitch…

« Non seulement nous sommes en train de perdre les plus anciennes, les plus jolies, les plus fleuries de nos expressions, mais nous abandonnons aussi par paresse les plus élémentaires notions de vocabulaire, de grammaire, de conjugaison et de construction de la phrase… » Ainsi s’exprimait Bernard Pivot, de l’académie Goncourt, à la veille de la publication, l’an passé, de son ouvrage 100 Expressions à sauver (Albin Michel).

À tel point que la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (ministère de la Culture et de la Communication) travaille désormais à l’enrichissement et à la modernisation de notre langue. À ce titre, elle concourt, en lien avec la Commission générale de terminologie et l’Académie française, à l’élaboration de néologismes permettant à chacun de disposer d’équivalents français aux termes étrangers. Plus de 5 000 termes ont été publiés au Journal officiel et sont accessibles sur la base de données www.franceterme.culture.fr.  

À savoir :
Le 10 mars 2008, Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, inaugure le site Internet FranceTerme à l’occasion de la conférence de presse de présentation de la Semaine de la langue française, en présence du président de la Commission générale de terminologie et de néologie, Marc Fumaroli.