DEUX CLASSES DE CITOYENS

Impératif français vous recommande cet article sur Cyberpresse :
http://www.cyberpresse.ca/le-droit/actualites/gatineau-outaouais/201003/15/01-4260952-un-centre-pour-ameliorer-lacces-des-anglophones-aux-services-de-sante.php

Il est écrit dans cet article : « La communauté anglophone de l’Outaouais se dote d’un centre régional qui lui permettra d’avoir un meilleur accès aux services de santé (…) La directrice du centre, Danielle Lanyi, explique que les anglophones trouveront à ce centre des publications, des brochureset des dépliants, des listes d’adresses et de numéros de téléphone des institutions publiques offrant des services de santé en Outaouais.

Pourquoi un centre régional pour les anglophones plutôt que l’amélioration des services pour tous?

De toute façon, la loi est claire : les services offerts et documents distribués sur place devront être en TOUT TEMPS ET SANS EXCEPTION en français.

Pourquoi discriminer ainsi en faveur de la population anglophone quand, en Outaouais, peu importe la langue, le problème est l’insuffisance de services et de soins de santé et sociaux! Le gouvernement du Québec menace sérieusement la santé des citoyens en Outaouais par son inaction et ses investissements massifs dans deux mégas CHUs à Montréal qui drainent toutes les ressources et vident les régions. Autre exemple de
discrimination : l’un de ces mégas CHUs relèvera de l’université McGill pour desservir 8 % de la population québécoise; de surcroît, les services seront difficiles, voire impossibles, d’accès pour les francophones qui voudront s’y aventurer!

Pour régler le problème de menace constante pour la santé de tous les citoyens, le gouvernement choisit d’investir en Outaouais dans un centre régional… pour anglophone!

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications