DES RUES « QUÉBEC » EN FRANCE

Nous avons découvert avec plaisir que vous mentionniez, dans votre numéro du 16 février

dernier que la ville d’Abbeville avait baptisé une rue « Québec » et nous vous en remercions.

Nous pensons que vous seriez intéressés de connaître le contexte de cette prise de décision. C’est pourquoi, nous vous adressons le texte ci-dessous.

Bien cordialement ,

Joël BROQUET
Président du CAS

Marie PAGE
Chargée de mission pour le comité « Québec dans la Ville »
mariepage@noos.fr

Québec dans la ville

Le comité Québec dans la Ville a vu le jour en 2008, année du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec. Le Carrefour des Acteurs Sociaux et Joël Broquet, son président, a souhaité s’associer aux commémorations en incitant le maximum de villes françaises à donner le nom de Québec à un espace public : voie, place, rond-point, bâtiment…

Dès le début, cette initiative a été encouragée par Mme Monique Gagnon-Tremblay, ministre des Relations internationales du Québec et par le président de l’Association des Maires de France. Un comité de parrainage prestigieux soutient cette démarche. Parmi ses membres citons : Alain Decaux, Max Gallo, Yves Lacoste, Jean d’Ormesson, Denise Bombardier, Fabienne Thibault et le Prince Jean d’Orléans.

18 000 courriels ont été adressés aux secrétariats des mairies. Les marques d’intérêts ont été nombreuses. La plupart des villes de la Bretagne et de l’ouest de la France possèdent une rue du Québec depuis longtemps. Par exemple : Quimper, La Rochelle, Angoulême, la ville de Montréal dans l’Aude qui a une « promenade du Québec ».

Cependant, plusieurs autres villes ont manifesté leur intérêt. Ainsi, Sallaumines nous a informés que le bureau du Conseil municipal a dénommé la salle d’exposition de la Maison de l’Art et de la Communication « Québec ». Le Touquet nous a avisés qu’une initiative serait prise pour dénommer soit un rond-point, soit une avenue. La ville de Sens envisagerait d’attribuer le nom de Québec à un complexe sportif. Le maire de Marseille a tenu, lui aussi, à rendre hommage à la première ville française d’Amérique. Le projet est à l’ordre du jour de la prochaine commission des noms de rues. Martine Aubry, maire de Lille, s’est engagée à proposer à la commission des noms de rues de prendre en compte notre proposition.

La commune de La Bonneville-sur-Iton a baptisé du nom de Québec un important rond-point. L’inauguration s’est déroulée le 30 juin 2009 en présence de Fabienne Thibeault. Dernièrement, Abbeville, par une délibération du 21 décembre 2009, a décidé d’attribuer le nom de Québec à une rue.

D’autres villes sont intéressées, mais elles n’ont aucun espace public à baptiser à court terme.

Bien entendu, nous poursuivrons notre mission. Le nombre de communes en France est tel que nous aurons de quoi nous occuper pendant plusieurs années.

Marie PAGE

Chargée de mission pour le comité « Québec dans la Ville »