COACH CANADA

Écrit par Marilou Séguin
Mardi, 23 mars 2010 16:39

Habitués de travailler en français, des chauffeurs d’autobus québécois de Coach Canada affirment être désormais obligés de travailler uniquement en anglais, une situation dénoncée auprès du Conseil canadien des relations industrielles.

Dans la plainte pour pratique déloyale de travail contre Trentway-Wagar inc. et 3329003 Canada inc. déposée cet hiver, le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Coach Canada-CSN indique que depuis le 11 janvier 2010, les employés de Montréal reçoivent leurs assignations de travail et leurs consignes quotidiennes uniquement en anglais à partir de Peterborough, en Ontario, alors que par le passé, ils pouvaient communiquer en français avec les représentants de l’employeur. (…)

Risques d’erreur

Selon M. Lévesque (président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Coach Canada-CSN), les consignes en anglais perturbent énormément le travail des chauffeurs.

« Ça n’a jamais été un pré-requis de parler anglais à Montréal et là ça le devient du jour au lendemain. Il y a des travailleurs assez âgés qui ne parlent pas anglais et qui ont de la misère à s’adapter. Ça cause beaucoup de confusion », dit-il.

Pour la suite : http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/101-travail/19770-autobus-langue-francais-anglais-coache-canada-syndicat-plainte-conseil-canadien-des-relations-industrielles

************************

Note d’Impératif français : La Charte de la langue française est claire : « Le travailleur a le droit d’exercer ses activités en français. » Que l’OQLF et le gouvernement du Québec prennent ses responsabilités!

Adresses de Coach Canada : canada.care@coachcanada.com, canada-info@coachcanada.com et site Web à www.coachcanada.com