AU CENTRE BELL

Extrait d’un article de Réjean Tremblay de La Presse

Plus de 650 courriels. Je vous remercie du plus profond de mon coeur. J’ai en plus découvert une partie de la musique québécoise que j’avais négligée.

Des suggestions, j’en ai reçu des centaines. Certains titres revenaient dans la plupart des envois. Surtout Le but de Loco Lacass et Méo Penché des Jérolas. Évidemment, quelques fans déçus ont parlé de Gros Jambon, mais ça c’est calmé après les dernières victoires de Jaroslav Halak.

Des lettres passionnantes. Bien écrites, évidemment, quand elles viennent de Stéphane Venne, de Biz de Loco Lacass ou de Gilles Valiquette.

Pierre Borduas, qui fut le DJ pour les Expos et les Alouettes pendant des années, souligne qu’il n’a jamais subi de pression de ces organisations dans le cadre de son travail. Il essayait de trouver des chansons et des airs qui cadraient bien avec les clientèles anglophone et francophone et les situations vécues par l’équipe: «Avant de crucifier le messager (le DJ du Centre Bell), j’aimerais bien connaître les restrictions qu’on lui impose», écrit-il.

Et en dix minutes, il a préparé une liste qui pourrait servir à son collège du Canadien: Les Cowboys Fringants, les Colocs, les Vulgaires Machins, les Trois Accords, Mes Aïeux, Éric Lapointe, Kevin Parent, Jean Leloup, Robert Charlebois, Xavier Caféïne, Offenbach, Plume, Marjo, Marie-Chantal Toupin, Corbeau, Pagliaro, Roch Voisine et ça se rend jusqu’à Oscar Thiffault en techno.

Mathieu Marcotte, quatre ans animateur à Musique Plus et grand fan de hockey, m’a fait parvenir lui aussi une liste intéressante. Ça comprend Malajube et les Dales Hawerchuk, alors que Johanne Mathieu m’a envoyé les paroles du But de Loco Lacass. C’est fabuleux.

Pour la suite : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/rejean-tremblay/200912/26/01-934201-une-chance-a-nos-chansons.php