UNILINGUISME ANGLAIS

 

Position de l’OQLF sur l’unilinguisme anglais dans les universités francophones et les hôpitaux du Québec?

le mercredi 14 janvier 2009

Lettre à M. Armand Bélanger
coordonnateur
Module des relations avec l’Administration
Office québécois de la langue française (OQLF)

Bonjour Monsieur Armand Bélanger,

N’ayant pas encore reçu de réponses claires de l’Office québécois de la langue française (OQLF) sur l’unilinguisme anglais dans les universités francophones et les hôpitaux du Québec, le Mouvement estrien pour le français (MEF) aimerait savoir :

1- qui est responsable du dossier à l’OQLF?

2- que pense l’OQLF de l’affichage public unilingue anglais dans les universités francophones et les hôpitaux du Québec?

3- que pense l’OQLF des sites unilingues anglais des universités francophones du Québec?

4- que pense l’OQLF des cours qui sont donnés systématiquement en anglais, au niveau du doctorat, dans les universités francophones, dès qu’un étudiant ne parle pas français?

5- qui, en autorité, à l’OQLF a « donné son accord et son assentiment » à l’Université de Sherbrooke pour qu’elle produise des affiches unilingues anglaises et qu’elle les exposent publiquement sur ses murs? L’OQLF a-t-elle la même attitude vis-à-vis les hôpitaux?

6- pourquoi la présidente de l’OQLF refuse même d’accuser réception, lorsque nous lui écrivons?

Merci

Jacques Poisson

Président du Mouvement estrien pour le français

 


Copie aux ministres concernés, dont :

Christine St-Pierre, ministre responsable de l’application de la Charte de la langue française ministre@mcccf.gouv.qc.ca

Michelle Courchesne, ministre de l’Éducation ministre@mels.gouv.qc.ca

Yves Bolduc, ministre de la Santé ministre@msss.gouv.qc.ca

France Boucher, présidente de l’OQLF france.boucher@oqlf.gouv.qc.ca

Voir aussi :

L’unilinguisme anglais prolifère à l’Université de Sherbrooke